14/04/2020

Carnet d'impossibles voyages


En ces temps suspendus de privation totale de toutes nos libertés,

depuis le fin fond des confins de mon confinement, j'ai des "rêves de lune,

et des désirs de jonques, m'emportant sans rameur, sur un fleuve inconnu…"

""Emprunté à J.Richepin dans "les oiseaux de passages", interprété par G.Brassens

 vous pouvez suivre au jour le jour, 
le processus créatif de ce carnet sur calaméo
la proposition sera différente chaque jour...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire