Présentation


  
Le petit peuple,



vous parle des déplacements humains - de l’exil - de la déportation - de l’exode - des migrations et de l’immigration - des réfugiés - du droit des peuples à disposer d’eux même - du respect de l’humain - de la solidarité - des droits de l’Homme - de la libre circulation - de la vie - de l’histoire autrement




Sans discours ni trompettes, 
sans leçon de morale,  
sans jugement, sans paroles,
sans date, ni localisation,
ni référence.

En montrant  l’histoire universelle
de façon universelle,

accessible à tous.

En réveillant tous les imaginaires, 
En touchant au cœur le regardeur.






Ils sont en bois. Ils portent en eux l’histoire de l’arbre et l'histoire du voyage...
Ils ont flotté, de la rivière à la mer… Après un long périple, ils s’échouent sur nos plages.
Ils se relèvent ils se mettent en marche ils cherchent un lieu pour leur cri.







Ils font entre 20 et 40 cm.

Ils sont très nombreux.
Silhouettes vaguement anthropomorphes.
Ils suggèrent  avec force l’histoire
de tous les peuples…
Ils nous rappellent que, depuis l'aube de l'humanité, l'humain est un animal migrateur.


Le voyage du petit peuple a commencé en 2004.
Depuis 15 ans, il se décline sous différentes formes plastiques. Du bois flotté au dessin à l'encre, sur tige ou en suspension, mobile ou stabile, en impression photo sur toile ou sur flag, en livres, court métrage… changement de matière, changement d'échelle…
Toutes ces formes dialoguent, se répondent, se font écho, dans une troublante mise en abime.


Le petit peuple existe.
IL EST LA. DEPUIS TOUJOURS. 
TOUJOURS LA. PARTOUT.
Mais, nous, nous ne le voyons pas, 
du haut de notre hauteur,
nous l'ignorons,
nous le piétinons, même, par ignorance, par insouciance, par inconscience ?
Le petit peuple est innombrable.
J'ai trouvé chaque pièce qui le constitue, 
par terre, foulée aux pieds.
Souvent, très souvent, la tête repose 
non loin du corps.
D I S L O C A T I O N
Comme si je cheminais 
sur un champ de bataille.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire